Résolution du Seimas de la RL concernant les tendances de la politique étrangère de la République de Lituanie

Créé 2014.01.27 / Mis à jour: 2014.02.12 17:43

Le 1 mai 2004
Vilnius

Le Seimas de la République de Lituanie,

considérant que depuis la restitution de l’Indépendance de la République de Lituanie, trois objectifs principaux de la politique étrangère ont été atteints de manière conséquente: l’adhésion de plein droit à l’Union européenne et à l’OTAN, ainsi que la politique de bon voisinage;

en ayant le soutien ferme de la société dans la réalisation des objectifs prioritaires de la politique étrangère;

en accentuant le succès de l’intégration euro-atlantique, assuré par la solidarité et le savoir des partis politiques pour atteindre des accords dans le domaine de la politique étrangère;

en remarquant l’achèvement réussi de l’étape, où les principaux objectifs de la politique étrangère ont été réalisés, la Lituanie,  devenue membre de plein droit de l’OTAN et de l’Union européenne,

déclare que, dans le futur, la République de Lituanie, étant membre de plein droit de la communauté euro-atlantique de l’Union européenne et de l’OTAN, en poursuivant sa politique de bon voisinage, mettra des efforts pour:

  • devenir un état actif, visible dans le monde et influent dans la région;
  • poursuivre le développement de la zone de sécurité et de stabilité en Europe et dans son voisinage;
  • utiliser  les biens et les droits accordés par l’adhésion à l’Union européenne et à l’OTAN, pour que la Lituanie devienne un pays en sécurité, prospère, concurrentiel et ayant une économie moderne le plus vite possible;
  • propager la culture lituanienne et consolider la langue lituanienne dans la société globale;
  • faire face aux menaces actuelles, tout en tenant compte de leur nature globale ;
  • poursuivre de manière active la coopération internationale dans la lutte contre le terrorisme;
  • rester un membre actif de la communauté internationale qui participe de manière efficace aux opérations de la gestion des crises, le soutien de la paix;
  • participer activement à la formation d’un partenariat entre l’Union européenne et la Russie, bénéfique pour les deux parties, et poursuivre le développement de la coopération avec la région de Kaliningrad et d'autres régions du nord-ouest de la Russie;
  • dans le cadre du partenariat, engagé à Vilnius, développer la politique de solidarité, de confiance et de clarté dans la région, poursuivre la coopération avec les états frontaliers de l’est de l’Union européenne pour les rapprochement à l’Union européenne, tout en invitant les trois républiques du Caucase du Sud  – l’Arménie, l’Azerbaïdjan et la Géorgie – à participer dans l’initiative de voisinage de l’Union européenne;

déclare que la République de Lituanie, en tant que membre de plein droit de l’Union Européenne:

  • participera  à la formation et à la réalisation de la politique de l’Union européenne, à l'équilibre économique et social de l’Union européenne, et l’influence mondiale;
  • mettre des efforts pour devenir un des centres de la région qui influence la politique de voisinage de l’Union Européenne et soutenir la politique de "portes ouvertes", fondée sur les critères de Copenhague, de l’Union Européenne pour les pays qui vont solliciter l’adhésion à l’Union Européenne;
  • assurera une coordination des affaires communautaires en Lituanie, ce qui garantira une mise en oeuvre efficace des intérêts nationaux;
  • s’inspirera des principes d’égalité, de solidarité et d’efficacité dans la solution des questions concernant les finances, les réformes constitutionnelles et la réglementation juridique de l’Union européenne;
  • se joindra  à la formation de la politique étrangère et de sécurité commune, à la réalisation de la stratégie de la sécurité de l’Europe;
  • devenir, au plus vite, une partie de l’infrastructure unie de l’Union Européenne en attirant l’assistance de l’Union Européenne pour la réalisation des projets d’infrastructure et poursuivre des efforts actifs concernant le projet de raccordement des lignes de transport de l’électricité de la Lituanie et de la Pologne, la réalisation des projets de transport prioritaires "Via Baltica" et "Rail Baltica";
  • se ralliera au Traité de Schengen et à la zone euro avec les nouveaux états membres;
  • oeuvrera avec les états membres de l’Union européenne pour que les restrictions sur la migration de la main-d'oeuvre, appliquées par des états membres, soient supprimées au plus vite;

déclare que la République de Lituanie, membre de plein droit de l’OTAN:

  • va faire son possible pour que l’Alliance soit une organisation pleine de vitalité et forte pour la défense et la sécurité collective, et une organisation, se fondant sur les dispositions de l’Article 5 du Traité Nord-Atlantique et par une coopération continue et effective des états membres pour assurer la sécurité de la région du Traité Nord-Atlantique;
  • va soutenir la politique des "portes ouvertes" de l’OTAN et poursuivre le dialogue et la coopération pratique avec les pays partenaires avec la poursuite du processus de Vilnius;
  • va faire son possible pour assurer la mise en oeuvre de l’accord des partis politiques. 2% du PIB du pays seront déstinés aux dépenses pour la défense en 2005-2008;
  • déclare, que la République de Lituanie, en développant les relations de l’Union européenne et de l’OTAN et  leur dialogue ouvert, est un des principaux facteurs qui assure l’avenir de la sécurité de l’Europe:
  • va contribuer à un renforcement des rapports transatlantiques, sur lesquels s’appuient et le feront en avenir la sécurité de l’Europe et l’efficacité de L’OTAN;
  • va faire son possible pour que les forces militaires de l’Union européenne soient renforcées en coopération étroite avec l’OTAN, sans doubler les fonctions de cette organisation;

invite tous les partis politiques, menant un dialogue actif avec la société,  à préparer l’accord des partis politiques lituaniens concernant les principales tendances prioritaires de la politique étrangère pour 2004-2008 le plus vite possible, et le gouvernement, à son tour, d’élaborer la nouvelle conception de la politique étrangère.

Česlovas Juršėnas

President par interim du Seimas
De la Republique de Lituanie

Recevoir la lettre d’information