Thèmes Marquer toutes lesDécochez toutes les nouvelles

Actualités Imprimer RSS

Lors de sa rencontre avec la dirigeante de l’UNESCO, Gabrielius Landsbergis a mis l’accent sur les questions de la liberté d’expression et de la sécurité des journalistes

Créé 2021.01.27 / Mis à jour: 2021.01.29 10:36
    Lors de sa rencontre avec la dirigeante de l’UNESCO, Gabrielius Landsbergis a mis l’accent sur les questions de la liberté d’expression et de la sécurité des journalistes

    Le 27 janvier à Paris (France), le ministre lituanien des Affaires étrangères Gabrielius Landsbergis a rencontré la Directrice générale de l’UNESCO Audrey Azoulay. Lors de l’entretien, le ministre a félicité les efforts de la Directrice générale pour créer une UNESCO efficace et préparée aux défis modernes, et il a discuté des travaux de l’organisation sur l’éthique de l’intelligence artificielle, des priorités communes de l’UNESCO et de la Lituanie dans les domaines de la communication et de l’information, de la liberté d’expression, de la sécurité des journalistes et de l’implication de la Lituanie dans la lutte contre la désinformation.

    G. Landsbergis et A. Azoulay ont abordé l’importance de la continuité des missions d’observation de l’UNESCO en Crimée et la nécessité de garantir la liberté d’expression et la sécurité des journalistes en Biélorussie.

    Gabrielius Landsbergis a également présenté la candidature de la Lituanie au Conseil exécutif de l’UNESCO pour 2021-2025. « Nous sommes prêts à poursuivre le renforcement de l’action de l’UNESCO fondée sur les droits de l’homme, continuer de mettre en œuvre nos engagements dans le domaine de la communication et de l’information et travailler ensemble sur les initiatives en matière d’intelligence artificielle, d’avenir de l’éducation et de science ouverte », a déclaré le ministre.

    G. Landsbergis a également présenté l’expression du modernisme de Kaunas « Kaunas moderne : l’architecture du modernisme 1919-1939 » qui vise à ce que le statut de patrimoine mondial de l’UNESCO soit accordé à l’architecture moderne de Kaunas.

    Photo : UNESCO/Christelle ALIX

    Recevoir la lettre d’information